print
Des informations parvenues au siège de RECOWACERAO NEWS AGENCY, RECONA ont indiqué que l’ensemble des évêques catholiques du Nigeria ont appelé les chrétiens catholiques du pays à réciter le chapelet en ce carême comme la seule et la meilleure arme disponible pour “effondrer le nuage de sang” au Nigeria . Plus tôt, les évêques catholiques de la province d’Owerri dirigés par l’archevêque Anthony JV Obinna ont lancé cet appel au clairon lors de leur plénière provinciale qui vient de se terminer. Dans le prolongement, les évêques catholiques de la province ecclésiastique d’Onitsha au Nigéria appellent le peuple de Dieu sous leur responsabilité pastorale à prier le Saint Rosaire “quotidiennement et fidèlement” tout au long de la période de carême implorant la paix dans la partie sud-est du pays.

Dans une déclaration du lundi 28 février, les Ordinaires locaux de l’archidiocèse d’Onitsha et des diocèses d’Ekwulobia, Enugu, Awka, Abakaliki, Awgu, Nnewi et Nsukka déclarent que le sud-est du Nigeria, qui est couvert par leur siège ecclésiastique, “est devenu un théâtre d’actes impies et destruction gratuite de la vie et des biens.

“Nous appelons tous en tant qu’individus, familles, associations, paroisses à dire quotidiennement et fidèlement leur chapelet pendant cette période de carême afin que ce nuage d’effusion de sang qui plane sur notre région s’effondre comme les murs de Jéricho”, déclarent les évêques catholiques.

Ils expriment leur peur des «forces des ténèbres et de la mort» qui semblent avoir projeté leur ombre sur la partie sud-est du pays et qui pourraient conduire à la perte de la foi en Dieu et de l’espoir en l’homme.

“Ceux qui placent leur confiance dans le Seigneur ne peuvent jamais être déçus”, déclarent les évêques catholiques de la province ecclésiastique d’Onitsha dans leur déclaration collective et appellent le peuple de Dieu sous leur responsabilité pastorale à s’engager dans la prière “pour la paix et la sécurité” en le pays d’Afrique de l’Ouest tout au long du Carême.

“Les prières pour la paix et la sécurité sont maintenant déclarées dans tous les diocèses de notre province pour commencer le mercredi des Cendres, 2 mars 2022. Les prières dureront 40 jours du mercredi des Cendres, 2 mars, au dimanche des Rameaux, 10 avril 2022”, annoncent les évêques catholiques dans leur déclaration collective signée par l’archevêque Valerian Maduka Okeke de l’archidiocèse d’Onitsha.

Ils exhortent également les chrétiens à prier « pour que la justice et l’équité règnent au Nigeria » et que Dieu puisse convertir les meurtriers et leur faire prendre conscience du caractère sacré de la vie humaine.

Les évêques catholiques prient en outre pour que Dieu donne au gouvernement fédéral du Nigeria et aux politiciens du pays “le courage et l’honnêteté de discuter des défis auxquels la région du sud-est est confrontée et qui font partie des causes de l’agitation et de la violence des jeunes dans notre zone”.

Dans leur déclaration collective, les dirigeants de l’Église catholique exhortent les personnes sous leur responsabilité pastorale à jeûner le mercredi des Cendres, le vendredi saint et tous les vendredis du Carême.

En plus des jours de jeûne général, les évêques catholiques appellent les membres du clergé et les religieux et religieuses à jeûner tous les mardis du carême et de la semaine sainte.

“Puisque nous sommes les ponts entre Dieu et son peuple, nous sommes appelés à conduire notre peuple par l’exemple de la foi et de la prière”, déclarent les évêques catholiques de la province ecclésiastique d’Onitsha, s’adressant aux membres du clergé et aux religieux et religieuses servant dans la province nigériane.

 

 



Information reaching the headquarters of RECOWACERAO NEWS AGENCY, RECONA indicated that the entire catholic bishops of Nigeria have called upon the catholic Christian in the country to Recite the Rosary in this Lent as the only and best available weapon to “collapse the bloodletting cloud” in Nigeria. Earlier, the Catholic bishops of Owerri province led by Archbishop Anthony JV Obinna have launched this clarion call in their just-concluded provincial plenary. As a follow-up, the Catholic Bishops in Nigeria’s Onitsha Ecclesiastical Province are calling on the people of God under their pastoral care to pray the Holy Rosary “daily and faithfully” throughout the Lenten Season imploring for peace in the Southeastern part of the country.

In a Monday, February 28 statement, the Local Ordinaries of Onitsha Archdiocese and the Dioceses of Ekwulobia, Enugu, Awka, Abakaliki, Awgu, Nnewi, and Nsukka say Southeastern Nigeria which is covered by their Ecclesiastical See “has become a theater of ungodly and wanton destruction of life and properties.”

“We appeal to all as individuals, Families, Associations, Parishes to say their Rosaries daily and faithfully within this period of lent in order that this cloud of bloodletting hanging over our region will collapse like the walls of Jericho,” the Catholic Bishops say.

They express their fear for “forces of darkness and death” that seem to have cast their shadows over the Southeastern part of the country and which may lead to the loss faith in God and hope in man.

“Those who put their trust in the Lord can never be disappointed,” the Catholic Bishops of Onitsha Ecclesiastical Province say their collective statement, and call upon the people of God under their pastoral care to commit themselves to prayer “for peace and security” in the West African country throughout the Lenten Season.

“The prayers for peace and security are now declared in all the Dioceses of our Province to begin on Ash Wednesday, 2nd March 2022. The prayers will last for 40 days from Ash Wednesday, 2nd March, to Palm Sunday, 10th April 2022,” the Catholic Bishops announce in their collective statement signed by Archbishop Valerian Maduka Okeke of Onitsha Archdiocese.

They also urge Christians to pray “that justice and equity will reign in Nigeria” and that God may convert murderers and make them realize the sacredness of human life.

The Catholic Bishops further pray that God gives the Federal Government of Nigeria and the country’s politicians “the courage and the honesty to discuss the challenges facing the South-eastern region which are part of the causes of youth restiveness and violence in our zone.”

In their collective statement, the Catholic Church leaders urge those under their pastoral care to fast on Ash Wednesday, Good Friday, and all Fridays throughout Lent.

In addition to the general fasting days, the Catholic Bishops call upon members of the Clergy and women and men Religious to fast on all Tuesdays throughout Lent and the Holy Week.

“Since we are the bridges between God and His people, we are called to lead our people by the example of faith and prayer,” the Catholic Bishops of Onitsha Ecclesiastical Province say, addressing themselves to members of the Clergy and women and men religious serving in the Nigerian Province.